Une Histoire de Saké Japonais !

Depuis plus de 2000 ans, le saké fait partie intégrante de la culture Japonaise. Matsumoto abrite ainsi de nombreuses brasseries de saké. Fabriquées principalement à partir de riz ainsi qu’à partir d’une eau de bonne qualité, les brasseries locales profitent du milieu naturel favorable pour produire un saké de haute qualité. Grâce aux eaux de montagnes et aux multiples rizières qu’offrent la région, l’environnement y est propice. La visite d’une brasserie de saké locale traditionnelle vous donnera un aperçu de l’histoire, de la culture et de la société Japonaise.

Il existe de nombreux types de saké différents. Bien que le processus de brassage ressemble davantage à celui de la bière, le saké est consommé davantage dans la lignée du vin. Il est par conséquent conçu pour s’accorder aux saveurs de la cuisine locale.

Juste à côté de la brasserie, vous aurez également la possibilité de visiter une maison traditionnelle Japonaise, qui n’est rien d’autre que l’ancienne résidence des propriétaires de la brasserie. L’occasion de découvrir l’atmosphère typique des maisons traditionnelles Japonaises.

Le saké est fabriqué à peu près de la même manière que le miso. Ils nécessitent tous deux un processus de brassage assez similaire. La ville de Matsumoto abrite également une brasserie de miso locale que vous pouvez visiter après ou avant votre visite de la brasserie de saké !

Ne manquez pas la visite d’une brasserie de saké lors de votre visite en ville et essayez les sakés locaux ! (Note* Les personnes âgés de moins de 20 ans ne sont pas autorisés à consommer de l’alcool au Japon)